Aides financières

Les patronages rendent un service à la société qu’il est difficile de mesurer. Et pourtant, il suffit de recueillir quelques témoignages pour se rendre compte combien le patro peut transformer la vie d’un enfant et bien souvent de sa famille.

En accueillant les enfants dans vos patronages, vous avez à cœur d’offrir un cadre de vie attrayant, paisible, où règne la confiance, et où l’enfant est aimé pour ce qu’il est. Ainsi, le jeune a toutes les chances de développer le meilleur de sa personnalité, de réussir sa vie et d’être heureux.

L’AFOCAL oeuvre à faire reconnaître l’importance croissante des patronages dans le contexte actuel. Nous pouvons aussi vous aider dans la rédaction de vos projets éducatifs et pédagogiques, et dans vos relations avec la CAF.

Financements privés

Au démarrage de votre projet, vous aurez plus de facilité à trouver des aides privées, rapidement mobilisables. Pensez d’abord aux dons de particuliers qui comprennent l’enjeu de votre projet pour le quartier ou la paroisse.

Tournez-vous ensuite vers les fondations qui se préoccupent de l’éducation des enfants en France.  Votre chance de décrocher un financement sera plus grande si vous oeuvrez dans un quartier dit défavorisé et/ou si vous conduisez des actions pour lutter contre le décrochage scolaire.

Voir ci-dessous quelques fondations ou fonds de dotation qui participent activement au développement des patronages.

Financements publics 

La CAF a pour mission de soutenir les accueils de loisirs ouverts à tous. Cela se fait couramment par le biais du PSO (Prestation de Service Ordinaire) qui est une participation financière au financement d’une heure d’accueil d’un enfant. Pour cela, il vous d’abord vous déclarer comme accueil de loisirs auprès du ministère chargé de la jeunesse, puis signer une convention avec la CAF. Vous aurez alors à pointer de manière précise les présences des enfants pour pouvoir communiquer à la CAF le nombre d’heures réalisées.

Le suivi des relations avec la CAF est assez lourd mais cette aide est importante pour l’équilibre financier du patronage et nous vous conseillons de la demander. Il est tout à fait possible de travailler avec la CAF tout en conservant son caractère propre. 

Dans certaines communes, vous pourrez solliciter des aides complémentaires de la Mairie, souvent conditionnées à un conventionnement préalable avec la CAF.

La CAF peut aussi prendre en charge des travaux ayant pour but d’améliorer la qualité de l’accueil.

Vos actions d’accompagnement scolaire peuvent aussi être financées partiellement par des fonds publics.

N’oubliez pas que les fonds publics sont généralement versés après exécution de l’action. Vous ne pouvez vous appuyer sur eux pour démarrer votre activité.